Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par CFDT-Interco72

La négociation sur la sécurisation des parcours professionnels des agents contractuels dans la Fonction publique vient de s’ouvrir. Ce n’est pas –malheureusement–l’intitulé exact mais c’est bien cette négociation là que nous voulons et que près d’un million d’agents attendent.

 

Un million d’agents, pas loin d’un agent sur cinq dans la Fonction publique, assurent aujourd’hui des missions de service public. Leur rôle est indéniable mais la quasi-totalité d’entre eux sont placés dans des situations précaires que la CFDT n’a jamais cessé de dénoncer. C’est avec ces situations qu’il faut en finir aujourd’hui, dans la droite ligne de ce qui est inscrit dans la résolution votée au congrès de Tours.

 

Les employeurs publics en ont pris à leur aise avec la loi en multipliant les cas de recours au contrat et souvent dans la plus parfaite illégalité. Que dire par ailleurs de ceux qui s’efforcent de contourner le peu de garanties qui existent en mettant fin, pour ne citer que cet exemple , au contrat d’un agent quelques semaines à peine avant qu’il ne puisse accéder à un CDI ?

 

La CFDT entre dans cette négociation, forte de ce qu’elle a toujours revendiqué et de ce qu’elle a porté dans les concertations préalables à cette négociation: des garanties collectives en termes de recrutement, de formation, de rémunération et de parcours professionnel et un encadrement strict des cas de recours au contrat pour éviter le développement au sein de la Fonction publique de poches de précarité intolérables et illégales.

 

Le document d’orientation proposé par le Gouvernement est très loin d’être à la hauteur des enjeux. Nous sommes résolus à le faire évoluer sans concession et à construire avec les agents contractuels et pour eux un droit juste et respectueux.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article