Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par CFDT-Interco72

Les fonctionnaires vont à nouveau être payés le premier jour de leur arrêt maladie

L’arbitrage, en suspens depuis six mois, est tombé. Matignon a donné son feu vert à l’abrogation du jour de carence sur les arrêts maladie des fonctionnaires. Cette mesure entrera en vigueur a priori au dernier trimestre de cette année.

La CFDT a dénoncé dès la parution de la loi de Finance 2012, la mise en place d’un jour de carence pour les personnels contraints de cesser le travail pour raisons de santé et en a demandé son abrogation

 Alors que de nombreux salariés bénéficient de la subrogation, les agents de la Fonction publique s’en voyaient  exclus, sans aucune concertation, sans le moindre dialogue avec leurs employeurs. En effet, deux gros tiers des salariés du privé, selon les estimations, restent payés par leur employeur durant ces trois jours, au final indolores sur la fiche de paie, alors que les fonctionnaires subissent, eux, une perte sèche de revenus.

Contrôles accrus:

Marylise Lebranchu ajoute que le jour de carence est « un tract politique »et une « mesure injuste, humiliante pour les agents et inefficace ». Pour parer aux accusations de laxisme envers les agents, elle annonce des contrôles accrus des arrêts maladie« Nous allons renforcer le contrôle des arrêts de courte durée et des arrêts répétitifs. L'objectif est d'arriver à un niveau de contrôle équivalent à celui du privé". Elle a également indiqué que "l'obligation de transmission sous 48 heures des certificats médicaux ouvrant droit aux congés maladie sera aussi strictement contrôlée et renforcée" et qu' "une disposition législative sera proposée afin que tout arrêt injustifié entraîne une retenue sur salaire". 

Pourtant une étude publiée la semaine dernière par le ministère du Travail démontre que, contrairement aux idées reçues, il n’y pas plus d’abus dans le public que dans le privé, les différences de taux d’absentéisme s’expliquant par la part plus élevée de femmes, de salariés âgées et par les conditions de travail.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article