Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par CFDT-Interco72

La mesure phare de la réforme que nous venons de combattre porte principalement sur l’augmentation de l’âge d’ouverture des droits (âge légal de départ à la retraite) et l’âge d’annulation de la décote.

 

 

 

Cet allongement de 2 années va :

 

-          se faire de façon progressive mais rapide

-          s’appliquer à d’autres aspects :

  • la condition des 15 ans de catégorie active ou insalubre pour un départ anticipé,
  • l’âge de démarrage de la surcote
  • etc.

 

 

Mais d’autres aspects sont touchés, certains de façon très rapide, d’autres de façon plus tardive.

 

 Si nombre de mesures nécessitent des décrets d’application, certaines sont d’application immédiate.

 

Nous vous proposons aujourd’hui des fiches techniques concernant les mesures à effet proche.

 

Nous continuerons à vous tenir informés régulièrement de la sortie des décrets et de leurs dates de mise en œuvre.

 

 

 

 

 

 

 

REFORME DES RETRAITES ET INCIDENCES

DANS LA FONCTION PUBLIQUE

 

    Fiche 1

 

 

Conditions des 15 ans pour avoir droit à une retraite FONCTION PUBLIQUE

 

 

Actuellement

 

A mon départ en retraite je dois avoir cotisé 15 ans aux régimes de la Fonction publique.

 

Si cette condition n’est pas remplie, mes droits sont reversés au Régime général et à l’IRCANTEC (avec des sommes à reverser).

 

A compter du 1er janvier 2011

 

La condition des 15 ans sera abaissée à 2 ans.

 

Exemple :

 

Au 31 décembre 2010 j’ai cotisé durant 10 ans à la CNRACL :

 

1.Je pars en retraite le 31/12/2010

 

Je ne remplis pas les conditions des 15 ans

Mes 10 ans cotisés à la CNRACL seront transférés au Régime général et à l’IRCANTEC.

J’ai à verser x…. euros

 

2.Je pars en retraite le 1er janvier 2011

 

La CNRACL me paiera une pension pour mes 10 ans cotisés.

 

 

 

 

REFORME DES RETRAITES ET INCIDENCES

DANS LA FONCTION PUBLIQUE

Fiche 2

 

 

Articulation : dernier salaire et première pension

 

A compter du 1er juillet 2011

 

1.     La pension n’est due qu’à partir du 1er jour du mois suivant la cessation d’activité.

 

2.     La rémunération cesse à compter du jour de la cessation d’activité.

 

Exemple :

 

a)    L’agent demande à être « radié des cadres » (partir en retraite) le 10 juillet 2011.

 

Sa rémunération pour le mois de juillet sera celle correspondant à la période du 1er au 9 juillet.

 

Sa première pension sera celle du mois d’août, versée fin août.

 

b)    L’agent demande à être « radié des cadres » (partir en retraite) le 1er août 2011.

 

Sa rémunération de juillet lui sera versée intégralement.

 

Sa première pension sera celle du mois d’août, versée fin août.

 

Exception :

 

Si la retraite intervient pour limite d’âge, ou pour invalidité, la pension est due dès le premier jour de la cessation d’activité.

 

 

 

REFORME DES RETRAITES ET INCIDENCES

DANS LA FONCTION PUBLIQUE

 Fiche 3

 

 

La question des départs anticipés de parents de 3 enfants

 

Conditions générales : avoir effectué 15 ans de services (y compris des services validés) et avoir 3 enfants vivants au moment de la demande

 

 

1.     A compter du 1er janvier 2012 : fermeture du dispositif  = aucun nouveau droit ouvert

 

Exemple :

Au 31 décembre 2011, j’ai 3 enfants et 14 ans 11 mois 29 jours de services effectifs,  je n’ai pas de droit ouvert

 

 

2.     A compter du 1er janvier 2011 :

 

Une nouvelle règle de calcul pour déterminer le montant de la pension : l’année de référence est celle du droit commun (c’est-à-dire l’âge légal de départ en retraite) qui déterminera le nombre de trimestres nécessaires, les règles de décote, le minimum garanti…

 

Avec 2 exceptions :

 

  • Les demandes déposées au plus tard le 31 décembre 2010 pour une radiation des cadres avant le 2 juillet 2011,

 

  • les fonctionnaires nés au plus tard le 31 décembre 1955 pour la catégorie sédentaire et nés au plus tard le 31 décembre 1960 pour la catégorie active, conservent les règles actuelles, quelque soit le moment de leur demande et la date de départ en retraite.

 

Pour ces 2 exceptions, l’année de référence pour déterminer les règles de calcul est l’année où les 2 conditions ont été réunies (3 enfants et 15 ans de service)

 

 

Exemples :

 

Né en 1960 et en catégorie sédentaire, la double condition (15 ans, 3 enfants) est remplie en 2003

 

a)    si la demande de radiation des cadres au 1er juillet 2011 est déposée au plus tard le 31 décembre 2010, ma retraite sera calculée sur les règles de 2003 :

 

-         150 trimestres pour 75 %

-         Pas de décote

 

     Minimum garanti actuel

 

b)    si la demande de radiation des cadres pour le 1er septembre 2011 est déposée le 3 mars 2011, ma retraite sera calculée sur les règles applicables en 2022.

 

Né en 1960, en catégorie sédentaire, la double condition est remplie en janvier 2011.

 

Je peux demander ma retraite à tout moment, mais elle sera calculée sur les règles de 2022.

 

 

 

 

REFORME DES RETRAITES ET INCIDENCES

DANS LA FONCTION PUBLIQUE

  Fiche 4

 

 

Le minimum garanti : les changements

 

 

Au premier janvier 2011 :

 

Pour bénéficier du minimum garanti, l’agent devra avoir droit à une retraite sans décote c'est-à-dire avoir  :

 

  • soit le nombre de trimestres nécessaires tous régimes confondus,
  • avoir atteint l’âge limite,
  • une retraite pour invalidité,
  • une retraite au titre d’un enfant invalide d’au moins 80 %,

 

Les fonctionnaires ayant entre 2 et 15 ans de service devront remplir les conditions ci-dessus et auront un calcul proratisé à la durée des services effectifs.

 

Au premier juillet 2012 :

 

En plus des mesures précédentes s’ajouteront 2 nouvelles conditions :

 

  • avoir liquidé ses droits à retraite dans TOUS les régimes auxquels l’agent aura cotisé (RAFP compris),
  • des conditions de ressources sont instaurées.

 

 

Exceptions :

Les anciennes règles demeurent pour :

  • les agents qui ont l’âge d’ouverture du droit avant le 1er janvier 2011,
  • les mères de famille « 15 ans 3 enfants » qui ne sont pas impactées par la réforme (soit demande de retraite avant le 1er janvier 2011 et retraite avant le 2 juillet 2011 soit 50 ans (catégorie active) ou 55ans (catégorie sédentaire) au 31 décembre 2010)

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article