Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
CFDT INTERCO 72
Articles récents

SIGNEZ LA PETITION : « PERTE D’AUTONOMIE. POUR UNE PRISE EN CHARGE PAR TOUS. POUR TOUS ! »

4 Novembre 2013 , Rédigé par CFDT-Interco72 Publié dans #Section Retraités

(extrait du site des retraités CFDT : http://www.cfdt-retraités.fr/ )

 

La CFDT Retraités revendique

 

- un développement de la prévention, dès le plus jeune âge ;
- une adaptation des logements, des transports et de l’urbanisme pour un maintien à domicile de qualité ;
- une amélioration de la qualité de l’hébergement collectif ;
- une réduction du reste à charge de la personne et/ou de sa famille tant à domicile qu’en établissement ;
- un accompagnement pour les aidants par une formation, des temps de répit et d’écoute ;
- une augmentation du nombre de professionnels, un renforcement de leur formation, une valorisation de leurs compétences ;
- un droit universel à la prise en charge de la perte d’autonomie sans considération d’âge.

 La CFDT Retraités revendique le budget nécessaire à cet accompagnement

Pour la CFDT Retraités, deux exigences :
- le financement doit être partagé par tous ;
- les prélèvements supplémentaires, éventuels, doivent être expressément et exclusivement réservés à cette prise en charge.

Pour améliorer la prise en charge de la perte d’autonomie, la CFDT Retraités propose :
- d’harmoniser le taux de CSG de 6,6% des ménages de retraités imposables sur celui des salariés à 7,5% ;
- d’étendre la contribution additionnelle de solidarité pour l’autonomie(CASA) à l’ensemble des revenus des actifs (non-salariés) et en affecter les recettes à la perte d’autonomie ;
- d’imposer l’ensemble des transmissions du patrimoine (successions et donations) ;
- de travailler à une meilleure répartition de la prise en charge financière de la perte d’autonomie des personnes âgées entre les conseils généraux (70% de l’APA) et la Caisse nationale de solidarité à l’autonomie (CNSA = 30%).

 

Pour soutenir les revendications de la CFDT Retraités, signez la pétition.

(http://www.cfdt-retraités.fr/Carte-petition-Autonomie)

Lire la suite

DIALOGUE SOCIAL - LA FONCTION PUBLIQUE OFFICIALISE SON PROTOCOLE SUR LA PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX

22 Octobre 2013 , Rédigé par CFDT-Interco72 Publié dans #Actualité générale

Six centrales syndicales sur huit ont annoncé qu'elles signeront aujourd'hui mardi 22 octobre l'accord-cadre relatif à la prévention des risques psychosociaux. Il ne s'agit que d'une étape, faisant suite à l'accord de 2009 sur la santé et la sécurité au travail dans la fonction publique.

Après plusieurs mois de concertation et de négociation, un protocole d'accord cadre relatif à la prévention des Risques psychosociaux (RP) dans la Fonction publique (FP) sera signé ce 22 octobre par les représentants des organisations syndicales, des employeurs publics et Marylise Lebranchu, ministre de la Réforme de l'État, de la Décentralisation et de la Fonction publique.

 

Ce texte s'inscrit dans la lignée de l'accord du 20 novembre 2009 sur la santé et la sécurité au travail dans la FP, qui avait alors recueilli la grande majorité des voix des centrales syndicales en dehors de Solidaires. Le protocole qui sera présenté à la signature ce mardi matin pourrait connaître le même sort.

 

La CGT, la CFDT, l'Unsa, la FSU, la CFE-CGC et la CFTC mais aussi le SMPS et la Fédération hospitalière de France (FHF), ont effectivement d'ores et déjà évoqué leur souhait de le signer, seul, Solidaire s'oppose à l'accord.

 

Ce protocole est aussi présenté comme une première étape dans les concertations concernant les améliorations des conditions de vie au travail dans la fonction publique. Un préambule à une deuxième phase de concertation portant plus particulièrement sur la prévention de la pénibilité et l'amélioration de la qualité de vie au travail. Cette nouvelle étape a d'ailleurs été annoncée par Marylise Lebranchu dans son agenda social 2013 et une première réunion de cadrage est déjà programmée le 7 novembre prochain.

 

Lire la suite

Suite à la rentrée !

8 Octobre 2013 , Rédigé par CFDT-Interco72 Publié dans #Le syndicat départemental

Suite à la rentrée !

Dans notre cartable du syndicat CFDT INTERCO SARTHE :

Rythmes scolaires :

On s'aperçoit qu'il y a de fortes disparités dans la mise en oeuvre des rytmes scolaires dans les communes. Il y a ceux qui ont réfléchi à un plan d'éducation local et qui se contentent seulement de la mise en place de garderie.

Dans ce capharnaüm, nous voyons un point positif : un possible passage d'ATSEM à temps complet.

Protection Sociale Complémentaire :

Nous constatons que la mise en place et la négociation de la PSC n'ont pas été simples. Le principe de la non obligation des employeurs territoriaux nous handicape dans la négociation du montant de la participation. Nous regrettons que l'Accord National Interprofessionnel sur la sécurisation de l'emploi du 11 janvier 2013 ne soit pas transposé à la Fonction Publique sur le point complémentaire santé.

L'Emploi :

L'objectif des Emplois d'Avenir va être atteint dans notre département, tous les acteurs ont appuyé sur l'accélérateur. Dans la Fonction Publique d'Etat ce n'est guére mieux, la politique de la Modernisation de l'Action Publique semble floue pour le personnnel, la crainte de notre syndicat se transforme dans une politique de RGPP de l'ancien gourvenement "ripoliné" dans son but.

Conditions de travail :

Dans un environnement de crise, le stress au travail s'accentue par la pression des encadrants avec son lot de mal être au travail et discrimination de tous types. Le syndicat INTERCO CFDT SARTHE porte trois points de revendications dans les discussions sur les Risques Psychosociaux :

  • La prévetion des RPS nécessite de réinterroger le sens du travail, les moyens et l'organisation du travail, les modes de management et une reconnaissance plus respectueuse des agents.
  • Si, de par leur place et leur rôle dans les services, les encadrants peuvent participer à la prévention des RPS, ils peuvent aussi eux-mêmes y être exposé. C'est pourquoi, il est nécessaire de leur donner des marges de manoeuvre en matiére d'adaptation et de décision de leurs équipes.
  • L'implication des personnels est nécessaire car leur participation effective est utile à la connaissance précise des causes de RPS, à la définition des mesures de prévention et à l'appropriation collective du diagnostic et des préconisations.

Agir pour le pouvoir d'achat :

Depuis le début du gel de la valeur du point d'indice, le syndicat INTERCO CFDT SARTHE dénonce cette politique salariale qui met à mal les carriéres, et en premier lieu celle des agents de catégorie C, et qui désormais à une réelle baisse du pouvoir d'achat de l'ensemble des fonctionnaires par rapport à l'inflation malgré des avancements d'échelon, des promotions et le systéme de la Garantie Individuelle du Pouvoir d'Achat (GIPA) qui, chaque année, est censé endiguer la perte de pouvoir d'achat due à l'inflation qu'ont éventuellement subie les agents pendant les quatre derniéres années. Cette baisse du pouvoir d'achat pour les agents est un sujet d'inquiétude majeure pour la CFDT. Le pouvoir d'achat sera une priorité de son action revendicative pour les semaines à venir.

LE SYNDICAT INTERCO CFDT SATHE :

Les enjeux de la rentrée 2013 !

Nos attentes portent sur :

  • Les carriéres et les rémunérations ;
  • La traduction de l'accord sécurisation de l'emploi dans la Fonction Publique.
  • La modernisation de l'action publique

Dans les semaines à venir, vos représentants CFDT seront en tournées dans les collectivités du département. N'hésitez pas à les interpeller !

Rejoignez nous pour porter ces revendications .

Samuel CADEAU

Secrétaire Départemental

INTERCO CFDT SARTHE

 


Lire la suite