SALAIRES : augmentation générale de 3,5% pour les fonctionnaires dès le 1er juillet

Vous voulez connaitre votre gain mensuel et annuel net : télécharger le petit simulateur de l'ufetam

Image par <a href="https://pixabay.com/fr/users/geralt-9301/?utm_source=link-attribution&amp;utm_medium=referral&amp;utm_campaign=image&amp;utm_content=1989130">Gerd Altmann</a> de <a href="https://pixabay.com/fr//?utm_source=link-attribution&amp;utm_medium=referral&amp;utm_campaign=image&amp;utm_content=1989130">Pixabay</a>

Image par <a href="https://pixabay.com/fr/users/geralt-9301/?utm_source=link-attribution&amp;utm_medium=referral&amp;utm_campaign=image&amp;utm_content=1989130">Gerd Altmann</a> de <a href="https://pixabay.com/fr//?utm_source=link-attribution&amp;utm_medium=referral&amp;utm_campaign=image&amp;utm_content=1989130">Pixabay</a>

Les fonctionnaires vont voir leurs salaires être augmentés de 3,5% le 1er juillet, a annoncé le ministère de la Transformation et de la Fonction publiques à l’AFP ce mardi.

Il s’agit de la première revalorisation du point d’indice de la fonction publique depuis février 2017. Depuis 2010, il n’avait progressé que de 1,2%.

Ces 3,5%, constituent selon le ministère la plus forte hausse en pourcentage depuis 37 ans

Cette mesure représente un coût total de 7,5 milliards d’euros, réparti entre l’État et les collectivités. Pour les syndicats, une hausse insuffisante alors que l’inflation a atteint en mai 5,2% sur un an selon l’Insee.

Ce dégel du point d’indice sera effectif dès le 1er juillet “avec effet rétroactif sur la feuille de paie du mois d’août”, précise le ministère de la Transformation et de la Fonction publique. La mesure devra en effet être actée dans le cadre du “pack pouvoir d’achat” que le gouvernement compte présenter début juillet et qui comprend le projet de loi sur le pouvoir d’achat et le projet de loi de finances rectificative.

Quatre autres mesures ont également été entérinées lors de la conférence salariale de la fonction publique, organisée ce mardi matin 28 juin :

  • la reconduction de la garantie individuelle pouvoir d’achat (GIPA),
  • l’extension du forfait mobilités durables,
  • la revalorisation du début de carrière de catégorie B
  • la participation aux frais de restauration.

Dans un communiqué la semaine dernière, les syndicats représentatifs de la fonction publique appelaient à «une revalorisation conséquente et visible de la valeur du point d’indice» et «des mesures d’urgence sur les grilles de rémunérations, notamment pour accélérer l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes».

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Cedistic © 2014 -  Hébergé par Overblog